Archives de catégorie : Séminaires

Rencontre avec Emmanuel RUBen

Cycle Les Représentations du Nord

Mercredi 12 janvier 2022 à 14h

Salle Gracq, Maison de la Recherche Germaine Tillion

Le cycle de rencontres « Les Représentations du Nord » est organisé par l’axe 3 de la SFR Confluences et Agrocampus-Ouest.

Dans la lignée des deux ateliers interdisciplinaires Sur la route du Danube menés au printemps dernier avec l’aimable participation d’Emmanuel Ruben, c’est cette fois sur son roman La Ligne des glaces (Paris, Payot & Rivages, 2014) que portera la deuxième rencontre du cycle sur “Les représentations du Nord”.

Géographe de formation se retrouvant affecté comme volontaire international dans ce qui ressemble à un pays balte, le narrateur du roman se voit confier la mission de documenter la frontière septentrionale du pays, frontière qui se trouve aussi être une de celles de l’Europe. À travers cette mission, l’auteur interroge une question récurrente de son œuvre, celle des frontières de l’Europe en passant par un parcours GEL / DÉGEL / ÉTÉ qui vient en modifier les enjeux.

Deuxième atelier sur la route du danube

Vendredi 21 mai. 14h-17h. Amphi G. Tillion. MRGT

 

Sur la route du Danube d’Emmanuel Ruben : lignes, repères, mouvement

Atelier interdisciplinaire organisé par l’axe Cultures du végétal et de l’environnement

Du 25 juin au 24 septembre 2016, Emmanuel Ruben entreprend d’Odessa à la Forêt noire une ample odyssée cycliste qui le mène, à la force des mollets, de l’embouchure aux sources du Danube. En 2019, son ouvrage, Sur la route du Danube, plusieurs fois primé, livre le fruit littéraire de cette expérience d’une traversée de l’Europe opérée à contre-courant : à la force du poignet cette fois, à travers les pays et le long du fleuve, il confirme que son épopée avait pour but de « réécrire l’Europe à vélo ».

« Géographe défroqué », comme il le dit lui-même, cet écrivain contemporain reconnu, qui dirige aujourd’hui la Maison Julien Gracq, croise dans cet ouvrage par l’écriture des enjeux qui intéressent autant les littéraires que les historiens et les géographes. Pour l’axe Cultures du végétal et de l’environnement de la SFR Confluences, ce livre est donc un terrain idéal pour expérimenter les pratiques interdisciplinaires. Après un premier atelier qui s’est tenu en mars en présence de l’auteur, un deuxième atelier interdisciplinaire aura lieu à la MRGT Amphi G. Tillion vendredi 21 mai à partir de 14h. Sur la route du Danube y sera envisagé à travers les notions de lignes, repères et mouvements.

Si vous souhaitez participer à cet atelier, merci de vous inscrire (pour des raisons de jauge) auprès de : cristiana.pavie@univ-angers.fr , nucia.taibi@univ-angers.fr et isabelle.trivisani-moreau@univ-angers.fr

Conférence Stéphanie Posthumus

affiche conférence S. PosthumusProgramme Ecolitt – conférence de Stéphane Posthumus, Professeur en Langues, Littérature et Culture à l’Université McGill (Montréal)

Ecocritique : vers une nouvelle analyse du réel, du vivant et du non-humain dans le texte littéraire

le 11 mai 2015 à 14h – Maison des sciences humaines, salle Camille Lepage. Contact blandine.charrier@univ-angers.fr

Denis Diagre – “Les mondes horticoles et botaniques belges, creusets d’une conscience écologique précoce”

Conf DenisDenis Diagre, Historien  au  Jardin botanique Meise Bruxelles (coll.sc. ULB)

Les mondes horticoles et botaniques belges, creusets d’une conscience écologique précoce

Le mardi 27 janvier 2015 à Agrocampus Ouest, 2 rue Le Nôtre- entrée libre

Conférence organisée en collaboration avec IFR Quasav.

 

Histoire et sciences du végétal : approches interdisciplinaires

histoire-biologieHistoire et sciences du végétal : approches interdisciplinaires

Colloque les 8 et 9 décembre 2014 à l’Université d’Angers

Programme : http://horticombio.blogspot.fr/2014/10/colloque-histoire-et-sciences-du.html

 

 

Séminaire Parasitisme-Mutualisme

Les organisateurs du séminaire Histoire et végétal annonce la prochaine séance, le 27 mai 2011 de 13h à 14h

Parasitisme-mutualisme : quelles limites ?

Avec Philippe Simoneau (professeur à l’Université d’Angers, directeur de l’IFR Quasav) et Stéphane Tirard (professeur à l’Université de Nantes, directeur du centre François Viète).

Entrée libre et café offert, comme d’habitude.