Archives de catégorie : colloque

Colloque international « la mobilité des plantes à travers le récit – Plant mobility and narrative »

Colloque hybride. Montréal 13-15 mai 2021 organisé par Stephanie Posthumus (Université McGill) et Rachel Bouvet (UQAM) en collaboration avec le Jardin Botanique de Montréal

Jeudi 13 Mai 2021 (ZOOM)

8h30-9h00  (heure de Montréal) Accueil : CHARPENTIER Anne (Directrice du Jardin botanique de Montréal); FABRY Frédéric (Directeur, McGill School of the Environment, Université McGill); LUSSIER Alexis (Directeur, Département d’études littéraires, UQAM)

9h00 à 10h30 Table ronde 1 – Perspective archéo-scientifique Président: MAUFFETTE Yves (UQAM)

-WEBER Anne-Gaëlle (Université d’Artois), Les mouvements des plantes aux XVIIIe et XIXe siècles : entre littérature et botanique

-HOLMES, Tove (Université McGill), Representing Plant Mobility in Alexander von Humboldt’s Travelogues

-OGHINA-PAVIE Cristiana (Université d’Angers), Le sens du mouvement. La motilité des végétaux dans l’explication scientifique (XIXe- XXIe siècles)

11h00-12h30 Table ronde 2 – Regard historique sur la mobilité des plantes. Présidente: FLAMAND-HUBERT Maude (Université Laval)

-BENHARRECH Sarah (Université du Maryland), L’arbre mobile en ses parties : bouture et arbre-république au XVIIIe siècle

-VOLLE Marianne (Université York), « Du semi fait par la Nature » : La mobilité des arbres américains à travers les récits de voyages en France au XVIIIe siècle

-TAÏBI Aude Nuscia et TRIVISANI-MOREAU Isabelle (Université d’Angers), Plantes d’exception et promesses de voyage : le végétal de Madagascar et des Mascareignes dans les récits de voyage de la première modernité

Promenade végétale – plantes printanières locales

Une promenade végétale sera organisée à Montréal les 13 et 14 mai en après-midi. Les participantes hors Montréal sont invitées à se promener dans leur quartier (en matinée par exemple, pour les Européennes) et à choisir trois plantes ‘typiques’ de leur région, à les prendre en photo, à les identifier et à en fournir une petite description (anecdote, citation littéraire, scientifique, historique ou autre). Le tout prenant place dans un document Word ou dans un fichier powerpoint qui sera déposé dans un dossier partagé sur Google Drive. Des consignes seront données pour enregistrer le parcours de la promenade grâce à l’application ‘MyMaps’. La présentation des plantes printanières aura lieu à la fin du colloque dans une cartographie collective.

Vendredi 14 Mai 2021 (ZOOM)

9h00-10h30 Table ronde 3 – Perspective littéraire-culturelle I Président: GERVAIS Bertrand  (UQAM)

-BÉDARD-GOULET Sara (Université de Tartu), Le végétal fait son cinéma dans le roman Western de Christine Montalbetti

-BILODEAU Jean-Pascal et BOUVET Rachel (Université du Québec à Montréal), La piste alchimique ou le pouvoir des plantes dans Le maître de café d’Olivier Bleys

-TERMITE Marinella (Université de Bari), Carnets de voyage des végétaux chez Patrick Deville  

11h00-12h30. Table ronde 4 – Perspective géo-spatiale I Présidente:  RAMADE Bénédicte (Université de Montréal)

-BLANC Nathalie (CNRS), Du végétal en période de changement climatique

-MAILHOT, Amélie-Anne (Université du Québec à Montréal), Autour des pommiers subspontanés : travail géopoétique à l’envers de la métaphore de la civilisation

-MATTOUG Cécile (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Ce que raconte le vide urbain : ancrages et migrations par les jardins

14h00-15h30 Dialogue entre arts et sciences – La mobilité des plantes à travers le récit Président: MIAUX Sylvie (UQTR)

-De BORMAN Sandrine (artiste, La Traversée) ; CUERRIER Alain (Université de Montréal/Jardin botanique)15h30-17h00 – Promenade dans le jardin des Premières Nations

17h30 Visite de l’exposition « Joyeuses empreintes botaniques » au Pavillon japonais du Jardin botanique 

15 May 2020 (ZOOM

9h00-10h30 Table ronde 5 – Perspective géo-spatiale II. Président: HOPE Jonathan (Université du Québec à Montréal)

-HERMETET, Anne-Rachel (Université d’Angers), D’une culture à l’autre : la mobilité des plantes au prisme de la traduction

-TSYMBALYUK Darya (University of St Andrews, Scotland), Plant narratives in oral histories of displacement: the case of Donbas, Ukraine

-KRANZ Isabel (Université de Vienne), Plants as tropes and agents of translation

11h00-12h30. Table ronde 6 – Perspective littéraire-culturelle II . Présidente: POSTHUMUS Stephanie

-CRACIUNESCU Miruna (Université Laval / Université de Gand), Du mobile à la mobilité : la dimension transgressive des déplacements végétaux chez Jean-Pierre Otte et Didier Van Cauwelaert

-DUBÉ Noémie (Université du Québec à Montréal), À la recherche de Oniaten Grandiflora : Ambiguïté, curiosités et parcours du territoire dans Days by Moonlight d’André Alexis

-CHASSAY, Jean-François (Université du Québec à Montréal), Entre l’Éden et l’Apocalypse : la ville étouffée sous les plantes dans Ruines-de-Rome de Pierre Senges

14h00-15h30. Synthèse et présentation de la cartographie des plantes printanières

-POSTHUMUS Stephanie (Université McGill) – Suivi du projet de cartographie littéraire du groupe de recherche « Imaginaire botanique »

-ROUSSEL-GILLET Isabelle (Université d’Artois) – Colloque retour U. Artois automne 2021 – Sensibilités végétales

-BOUVET Rachel (UQAM) – Bilan du colloque, retour sur les promenades végétales et discussion collective

Natura in fabula. Topiques romanesques de l’environnement- Colloque SATOR

Affiche v4 Colloque SATORProgramme du XXIXe colloque de la SATOR

Natura in fabula. Topiques romanesques de l’environnement

8-9 avril 2015

Université de Nantes, UFR Lettres et langages,Bâtiment Censive, Salle de Conférences/ Chemin de la Censive du Tertre, BP 81227 44312 Nantes Cedex 3/ Tramway ligne 2 (Direction Orvault Grand Val), arrêt Facultés.

Colloque organisé par la SATOR (http://satorbase.org/), les laboratoires : L’AMo (EA 4276) (http://lamo.univ-nantes.fr/Natura-in-Fabula-Topiques) de Nantes et CERIEC (EA 922) (http://ceriec.univ-angers.fr/fr/le-laboratoire/actualites/colloque-sator.html)  d’Angersavec les soutiens de la Région Pays de la Loire,des Universités de Nantes et d’Angers et de la SFR Confluences 4201

Contacts : philippe.postel@univ-nantes.fr et Isabelle.Trivisani@univ-angers.fr

 

 PROGRAMME

Mercredi 8 avril

9h. Accueil et introduction

9h30-11h10. La place de l’homme dans la nature

Nicolas CORREARD (Univ. Nantes), Quand le singe descendait de l’homme : Swift, Tyson et les orangs-outans

Pierre CARBONI (Univ. Nantes), Topique de l’horreur naturelle et du tremendum sacré dans certains épisodes narratifs et descriptifs des Saisons de Thomson

Jean-Pierre DUBOST (Univ. Clermont-Ferrand), Écosystèmes hédonistes des Lumières

Cécile BROCHARD (Univ. Nantes), « Le grand Pan n’est pas mort ». La vision de la nature dans les romans de Marguerite Yourcenar

11h10-11h35. Discussion et pause

11h35-12h25. La nature comme dynamique 1

Alain MONTANDON (Univ. Clermont-Ferrand), Le rôle des saisons chez Goethe

Yvon LE SCANFF (Univ. Paris III), Senancour et le roman naturel

12h25-35. Discussion

12h40. Déjeuner

14h-14h50. La nature comme dynamique 2

Nicolas MAUGHAN (AMU), L’esclave et le marais dans les Voyages Extraordinaires de Jules Verne : analyse socio-écologique d’un couple homme/nature emblématique

Marie CAZABAN-MAZEROLLES (Univ. Poitiers), Ceci n’est pas un paysage : poétique postdarwinienne du paysage (London, Golding, Vonnegut)

14h50-15h. Discussion

15h-16h15.Voyages et utopies

Éric MÉCHOULAN, (Univ. Montréal, Canada), Métamorphose et nature chez Cyrano de Bergerac

Isabelle TRIVISANI-MOREAU (Univ. Angers), Les dessous de la terre dans quelques utopies narratives

Mohamed OULED ALLA (Univ. Hassan II Casablanca, Maroc), La nature dans les écrits utopiques de Rétif de la Bretonne (1734-1806)

16h15-16h35. Discussion et pause

16h35-17h50. Le roman sentimental et ses mutations

Paul PELCKMANS (Univ. Anvers, Belgique), La nature comme Rohrschach. À propos de quelques instantanés de Mme de Souza.

Philippe POSTEL (Univ. Nantes), Topiques du jardin dans le roman sentimental

Jean-François BIANCO (Univ. Angers), Perversion et imagination : la place de la nature dans deux romans de Révéroni Saint-Cyr

17h50-18h15. Discussion

Jeudi 9 Avril

9h-10h40. Usages des codes

Chantal LIAROUTZOS (Univ. Paris VII), Les trois topographies dans Les Illustrations de Gaule et singularitez de Troye (première édition 1511) de Jean Lemaire de Belges

Sandra CONTAMINA (Univ. Angers), De l’usage décalé des lieux topiques pour un retour vers la nature. Errance dans le paysage littéraire espagnol du Moyen Âge au Siècle d’Or

Yen Mai TRAN-GERVAT (Univ. Paris III), Des topoï paysagers en traduction : le cas de la première partie de Don Quichotte (1605) et de ses premières traductions anglaises (Shelton, 1612) et française (Oudin, 1614)

Marie MIANOWSKI (Univ. Nantes), Le paysage irlandais contemporain dans The Devil I Know de Claire Kilroy

10h40-11h10. Discussion et pause

11h10-12h. Le sauvage en question 1

Loren GONZALEZ (Univ. Toulouse), Du locus ferus au scriptorium : la forêt comme lieu d’élection du geste poétique, de la Vita Merlini au roman de Merlin en prose

Catherine GALLOUËT (Willliam Smith college. Geneva New York, USA), Les espaces sauvages des romans du XVIIIe siècle

12h-12h15. Discussion

12h20. Déjeuner

13h45-14h35. Le sauvage en question 2

Claudia FRASSON (Univ. Venise, Italie), La représentation de la montagne dans les romans français entre les dernières décennies du XVIIIe siècle et les premières années du XIXe

Madeleine JEAY (Univ. Mac Master, Canada), Mer, montagne, forêt : explorations à la recherche de topoi narratifs

14h-35-14h45. Discussion

14h45-16h25. Itinéraires

Marta TEXEIRA ANACLETO (Univ. Coïmbra, Portugal), Personnages bucoliques en quête d’identité : entre le « bois obscur » et le « gracieux dédale » au XVIIe siècle

Max VERNET (Queen’s Univ Kingston Ontario, Canada), Cosmologie, écologie. Les rapports de l’individu et de son milieu dans une nouvelle de Jean-Pierre Camus

Judith SRIBNAI (UQAM, Canada), « Sur la route » : quelques connaissances de la nature au XVIIe siècle

Taïna TUHKUNEN (Univ. Angers), Au cœur ténébreux d’une éco-randonnée littéraire entre la Laponie et la Tasmanie : Oiseau de Malheur de Johanna Sinisalo

16h25-17h00. Discussion et pause

17h. Assemblée Générale de la SATOR